Révélation d’un document secret : 2015 l’année du tsunami politique contre Israël

IRIB- Un document secret du ministre des Affaires étrangères du régime sioniste indique l’augmentation de la solidarité internationale avec les Palestinienne et l’approfondissement de l’isolement d’Israël en 2015. 

Le quotidien israélien Yediot Aharonot a publié les détails d’un document secret du ministère des Affaires étrangères du régime sioniste qui parle d’un tsunami politique désastreux pour Tel-Aviv en 2015. Dans ce document secret, le ministère israélien des Affaires étrangères met en garde contre l’intensification des mouvements de solidarité avec les Palestiniens dans le monde, ainsi que l’augmentation du taux des sanctions des pays européens contre le régime sioniste.

Dans son numéro de mardi, le quotidien israélien Yediot Aharonot a ajouté que ce « tsunami politique » a déjà commencé et a prévu qu’il aura des conséquences désastreuses pour le régime sioniste en 2015. Indiquant la poursuite du processus de rapprochement entre les Palestiniens et les Etats européens, le journal a écrit que la prise de position des Etats-Unis retarde en Palestine occupé la possibilité de prendre toute décision importante jusqu’à la fin des prochaines élections législatives du régime sioniste qui devra avoir lieu le 17 mars prochain. Or, le processus de la reconnaissance d’u Etat palestinien indépendant se poursuit dans les Parlements des pays européens. Yediot Aharonot rappelle que jusqu’à présent, les Parlements des pays comme l’Espagne, la Grande-Bretagne, la France et l’Irlande ont reconnu le droit des Palestiniens à proclamer un Etat indépendant.

D’après ce document secret qui est signé par le secrétaire général du ministère, la prise de position de Paris au Conseil de sécurité de l’ONU pour protéger les Palestiniens et leurs initiatives aux Nations unies, est considérée aussi comme un signe de rapprochement entre les Palestiniens et les Etats européens. En effetn, c’est une allusion au vote de la France au Conseil de sécurité de l’ONU pour une résolution portant sur la nécessité de la fin de l’occupation des territoires palestiniens par le régime sioniste.

Ce document secret met en garde aussi contre l’intensification des mesures prises par les gouvernements européens contre le régime sioniste. Ces sanctions portent sur l’interdiction de l’achat des marchandises produites dans les colonies de peuplement israéliennes dans les territoires occupés, la baisse de l’importation des produits militaires et sécuritaires du régime israélien, la baisse des investissements européens en Palestine occupée, et la poursuite du boycott universitaire et académique d’Israël. En outre, les gouvernements européens demandent de plus en plus des dommages et intérêts pour les projets européens en Palestine occupée.

En 2014, l’Union européenne a commencé officiellement des sanctions importantes contre les colonies israéliennes dans les territoires occupés palestiniens. L’Union européenne a demandé à tous les pays membres d’appliquer ces sanctions qui se basent sur le verdict de la Cour internationale de La Haye en 2004, verdict qui considérait comme illégales les colonies israéliennes dans les territoires palestiniens.

Le document secret du ministère des Affaires étrangères du régime sioniste a souligné qu’il n’existe aucune garantie fiable permettant de croire que les Etats-Unis utiliseraient comme avant leur droit de veto pour empêcher l’approbation des résolutions anti-israélienne au conseil de sécurité des Nations unies.

Finalement, ce document évoque aussi le programme nucléaire civil de l’Iran : « Il est probable que l’Iran et les 5+1 arrivent à conclure un accord nucléaire finale pendant les six premiers mois de 2015. Cet accord ne sera pas bon pour Israël selon tous les indices. L’opposition de Tel-Aviv à la conclusion de cet accord renforcera davantage l’isolement d’Israël », peut-on lire dans ce document secret.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *