Le FBI accusé de fabriquer de faux complots terroristes

Pendant vingt-cinq ans, Mike German a travaillé comme agent spécial du FBI. En 2004, il démissionne après avoir dénoncé les dérives de la lutte antiterroriste aux États-Unis. Depuis les attentats du 11 septembre 2001, débusquer les terroristes est devenu la priorité numéro un.

Sur le terrain, des informateurs ont pour mission d’identifier des cellules antiterroristes avant qu’elles ne passent à l’action. Sous pression, certains auraient été poussés à créer de toutes pièces des cellules intégristes.

 

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *