Les techniques de désenvoûtement expliquées par un célèbre occultiste du 19 ème siècle.

papuscopieNous sommes tombés par hasard sur le livre de Papus alias Gérard Encausse, célèbre occultiste du début du XXème siècle « Ce que deviennent nos morts ; suivi de Méditations sur le Pater ».
Né le 13 juillet 1865 en Espagne et de confession chrétienne, Gérard Encausse se passionne dès l’adolescence pour les Sciences Occultes et le domaine initiatique.  Une fois l’âge adulte atteint, on ne compte plus le nombre de Cénacles Occultistes que Papus rejoindra ou fondera, nous retiendrons les plus importants tels la Société Théosophique en 1887, l’Ordre Kabbalistique de la Rose+Croix en 1888, l’Eglise Gnostique en 1892 ou encore le Rite Maçonnique de Misraïm en 1900. Autre fait très important est que Papus était un ami très proche d’Anthelme Nizier Philippe (1849-1905), plus connu en tant que le Maître Philippe de Lyon, qui deviendra très vite un très proche collaborateur de Papus, notamment dans la fondation de l’Ordre Martiniste.
Intrigué par le titre, j’ai lu en diagonale ce qu’il contenait jusqu’à l’avant dernier chapitre page 105 « comment on se défend contre l’envoutement« , un chapitre qui à première vue n’avait pas vraiment quelque chose à voir avec le sujet du livre, j’ai décidé de vous en faire une synthèse en retranscrivant la pensée de l’auteur…

L’envoûtement (ou peut être juste la croyance dans l’envoûtement…) est un phénomène qui touche des centaines de milliers de personnes dans le monde. Le but de cet article n’était pas de chercher à savoir si ce phénomène est « réel » dans le sens d’une réalité quantifiable, mais en tant que chercheurs en ésotérisme et réalités parallèles, de savoir (une fois évacuée la composante religieuse qui a longtemps réduit l’envoûtement à une démonisation simpliste) quels étaient les moyens utilisés par les occultistes pour faire face à ces phénomènes d’ »envoûtement ».

book_magic_fantasy_opening_to_new_world1-600x387
Voici donc ce qu’enseignait Papus (le texte extrait de son livre à été synthétisé et remanié en chapitre pour le rendre plus accessible) si on voulait simplifier ses « trucs et astuces » directement applicables dans les cas d’envoûtement…:

Il nous a donc semblé utile d’étudier en détail, non pas le moyen d’envoûter, ce qui serait semer de l’ombre dans la lumière, mais le moyen de se défendre contre l’envoûtement. Ce moyen comporte, pour l’être humain, trois étapes : 1° La mise du mental en état de propreté ; 2° L’augmentation des forces spirituelles ; 3° La dynamisation des forces astrales qui entourent chaque être humain.

1 EVITER L’ »AUTO ENVOUTEMENTT »
1511604_490243757760249_818220902_n1-600x472Dire du mal d’un absent, chercher à lui nuire à son insu, sont des envoûtements verbaux. Penser qu’il arrivera du mal à un être qu’on trouve trop heureux, c’est un envoûtement mental. Voilà ce qu’on peut appeler l’envoûtement inconscient. A côté de cela existe l’envoûtement conscient, pratiqué par des ignorants ou des misérables qui espèrent tirer dé l’argent de la haine, qui ne savent pas la terrible responsabilité qu’ils encourent et le mal qu’ils s’attirent sur eux-mêmes.
A notre époque il faut demander à la personne qui veut se débarrasser de mauvaises idées, ou de mauvaises influences psychiques — si cette personne n’est pas une malade cérébrale — il faut lui demander de s’abstenir soigneusement, pendant au moins douze jours, de dire du mal des absents, de penser des idées d’envie, et de surveiller attentivement le domaine de ses pensées, comme on surveille le lait sur le feu. Il y a là une hygiène du mental qui demanderait une étude tout à fait spéciale, que nous ne pouvons qu’indiquer rapidement dans ces pages tout élémentaires. A l’hygiène du mental, qui n’est qu’un plan de réflexion et qui ne crée rien par lui-même, il faut ajouter l’action des principes spirituels.

2 NETTOYER SES PENSEES ET RENFORCER SA FORCE PSYCHIQUE
1450548713Lorsqu’on a affaire à un être désespéré, victime réellement de forces invisibles, il faut d’abord procéder à la dispersion des mauvaises forces psychiques qui sont autour de cet être, comme nous venons de le dire. C’est après cela qu’on peut commencer la dynamisation des forces astrales.
De même qu’un paysage vu à l’état de joie ou à l’état de douleur et de désespoir impressionne différemment l’esprit, de même l’irradiation des forces psychiques et leur absorption sont différentes, suivant l’état mental de l’opérateur. C’est comme deux vases dont l’un contient du poison et l’autre de l’eau potable. Tout liquide ajouté du poison sera empoisonné, tout liquide ajouté à l’eau saine sera buvable.
Celui qui fait du bien de son mieux, celui qui a confiance en l’invisible et en son aide constante, n’a’ rien à craindre des envoûteurs ni de l’envoûtement.
En revanche, un individu rancunier, jaloux, attaché aux choses terrestres et plein de haine, est un générateur de poison psychique ; les forces mauvaises qu’il cultive sont chez il faudra d’abord nettoyer l’invisible de cet être, comme il aurait fallu nettoyer le vase contenant du poison, avant de pouvoir s’en servir utilement. Les Pythagoriciens pratiquaient le nettoyage mental par le silence, accompagné d’un régime physique dont était exclu soigneusement l’astral des animaux
Ce fait était enseigné 3.000 ans avant Jésus-Christ, en Egypte, où l’on voit figurer la pratique du maniement des forces magnétiques, connue sous le nom de « Sa ». Avant d’irradier autour de lui des forces, l’homme en absorbe. — Nous ne parlons pas du côté physiologique de la question, bien connu des médecins, mais du côté psychique que ces derniers ne connaissent pas encore.

anthrazit3 LE POUVOIR DU CHARBON
Il existe une substance dans la nature, qui a la singulière propriété sur le plan visible d’absorber toutes les impuretés : c’est le charbon, braise ou charbon de bois. On sait que la poudre de charbon purifie l’eau, absorbé les gaz délétères, et est très employée dans les usines pour différents usages de ce genre. Or, le charbon absorbe également, les fluides psychiques. Supposez un détraqué qui, tous les soirs à la même heure, envoie de mauvaises pensées vers un être dont il veut empoisonner le mental. Ces mauvaises pensées sont accompagnées de projections de forces psychiques, de même qu’un poison est en général dissous dans un liquide. envoyés iront s’absorber dans le charbon au lieu de pénétrer l’astral de l’envoûté. Il suffit donc — comme ces mauvaises actions ont généralement lieu la nuit – de placer trois morceaux de braise ordinaire dans une assiette, sous son lit, et de les jeter dans l’eau courante, le matin, pour rendre nuls physiquement les effets des actions des envoûteurs. C’est là un procédé de défense très simple et qui nous a souvent donné les meilleurs résultats.

l-envoutement-figure-page-15

4LES « SIGNES MAGIQUES »
Quand le charbon n’agit pas assez vite, on peut aider son action par l’emploi des signes dits : signes magiques. Ces signes se rapportent à des hiéroglyphes et à des images du monde invisible ; ce sont des lettres du langage des êtres invisibles, sur lesquelles ils ont une forte action. On trouvera dans les traités de magie, anciens et modernes, une liste de ces signes. (ndlr Paqpus ne donne ici aucun exemple de ces « signes magiques »)

5 LES POINTES ET LE PRINCIPES DU PARATONNERRES
franklin_simple_inox_110006Aux défenses passives peuvent s’ajouter les défenses actives. La force employée par les envoûteurs est de la famille de l’électricité. Dans les maisons hantées, où générale-l’électricité, comme le verre ou la porcelaine, et met en mouvement les corps métalliques, comme les casseroles, les pincettes et autres objets. Or, les pointes agissent sur cette force exactement comme sur l’électricité ; si bien que si l’on a la chance de présenter une pointe dans un courant de force psychique, ce courant est immédiatement détruit avec production d’une étincelle ou de gerbes de feu. J’ai fait de nombreuses expériences personnelles positives à ce sujet. L’épée du magicien, le couteau du bon sorcier, le clou emmanché sur un bâton de l’ignorant, sont des instruments de défense effective contre ces forces lorsqu’elles ont atteint un dynamisme tel qu’il y a production des phénomènes constituant la maison hantée. Donc on peut se défendre en s’entourant de pointes, exactement comme on défend une maison contre l’électricité par l’emploi des paratonnerres.

6 DEVIER L’ENVOUTEMENT SUR LES « ETRES INFERIEURS »
03-3-melia-neem-feuille_medDe même que l’homme a le droit de moissonner pour sa nourriture ou de cueillir les fruits pour sa subsistance, de même il a le droit, en cas de défense nécessaire, d’utiliser les êtres inférieurs, après en avoir demandé la permission. J.-J. Jacob, l’auteur du Tout Universel, conseille, en été, de se promener au bord des chemins en arrachant quelques feuilles des petits végétaux qui bordent la route : c’est un dégagement magnétique. On peut aussi, tous les jours à la même heure, appliquer ses mains sur une plante, et l’on verra, malgré tous les soins dont elle est entourée, la plante s’étioler et mourir peu à peu. Nous ne conseillons pas l’usage des animaux pour la défense, comme le faisaient les anciens Egyptiens : la pratique expose à de trop grandes responsabilités spirituelles. Ce dégagement sur les végétaux est surtout très efficace dans le cas où l’envoûteur a fait une image ou volt de l’envoûté, ou dans le cas où il a utilisé des animaux pour empoisonner l’astral de son ennemi.

7 L’ACTION SUR PHOTOGRAPHIE
L’action sur les végétaux peut être accompagnée d’une action sur la photographie de l’envoûté.cette photographie en lune montante, deux fois par jour, et l’entourer de parfums, sans l’encenser, en lune descendante, sauf les dimanches où l’on doit l’encenser en tout temps.

8 LES PASSES MAGNETIQUES
hypnotist-500x375-300x225Si l’on est en relations avec la personne maléficiée elle-même, on peut agir magnétiquement. Un de nos correspondants a guéri ainsi plusieurs cas considérés comme désespérés. Saltzmann, dans son livre sur le magnétisme spirituel, indique une série de procédés des plus efficaces. Nous allons résumer cette action magnétique :
1° Il faut placer les sujets sur lesquels on veut agir, debout, les mains levées, la paume tournée en haut et en dehors ;
2° Il faut se placer soi-même derrière le sujet ;
3° Il faut que l’opérateur place les mains au niveau du ventre du sujet, la paume tournée vers le ventre, et il faut ramener les mains vers les reins, en allant aussi doucement que possible. Ensuite on monte au niveau du plexus cardiaque, c’est- à-dire au niveau du coeur. On ramène les mains jusqu’au milieu du dos ; et on se dégage de même en recommençant trois fois cette passe. Enfin on agit de même pour la tête en ramenant les mains du front à la nuque. Il faut aller aussi doucement que possible. On termine par un dégagement magnétique en faisant devant le sujet des passes de dégagement et des souffles froids. Cette opération, recommencée tous les huit jours, donne des résultats remarquables.

l-envoutement-figure-page-32 l-envoutement-figure-page-31

9 LES TRANSFERTS HYPNOTIQUES
yoga-des-yeux-quotidien-du-yogaSi l’action magnétique, qui est très puissante, né suffit pas, on peut utiliser les transferts hypnotiques tels qu’ils ont été pratiqués par Bahnski et Luitz, et tels qu’ils sont encore pratiqués dans la clinique du 16, rue Rodier, à Paris. Le transfert, dans tous les cas d’affection nerveuse, donne des résultats d’autant plus remarquables qu’on n’endort pas le sujet malade, qui conserve toutes ses facultés, Lorsque l’action individuelle ne suffit pas à dégager complètement une personne envoûtée, il faut faire une étude très sérieuse de l’état spirituel et mental du sujet, car, presque toujours, il y a des larves mentales (cama manasiques) des bouddhistes.

10 L’ACTION PSYCHIQUE COLLECTIVE
Dans ce cas, l’action individuelle ne suffit pas et il faut défendre le malade par le groupement des forces psychiques.

En résumé, la défense contre l’envoûtement comprend trois phases : 1° Mise du mental en état de propreté : silence, végétarisme, respiration ;des objets physiques comme moyen de défense astrale : charbon, paroles magiques, pointes, végétaux, photographie, organisation des clubs de traitement psychique

Et la dernière recommandation
11 COMPRENDRE LES LIMITES DES POSSIBILITÉS REELLES D’UN ENVOUTEMENT
Pour finir, peut être la remarque la plus importante à nos yeux, Papus répétait « l’envoûtement existait au point où se le figurent ceux qui agissent en mal, il n’y aurait plus à Paris un seul huissier vivant ». Un peu de rationalité ne fait pas de mal…

« Encore une fois, dit Papus, rien n’est surnaturel dans tout cela, il n’y a que du naturel, un peu plus élevé que celui que nous connaissons, et voilà tout… Plus on étudie, plus on peut se rendre compte qu’il n’y a rien qui aille à l’encontre des enseignements positifs de nos sciences actuelles. »

Tiré d’un article de Pr. GRASSET dans le journal La France Médicale en 1903

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Les techniques de désenvoûtement expliquées par un célèbre occultiste du 19 ème siècle.

  1. Mr-Veille dit :

    Mon 1er article sur le sujet pour étudier plus tard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *