Scientifiques : « L’Âme ne périt pas, elle retourne à l’UNIVERS »

Des chercheurs canadiens découvrent la vie après la mort

Selon deux scientifiques renommés, le cerveau humain est en fait un «ordinateur biologique» et la «conscience des êtres humains» est un programme géré par des ordinateurs quantiques situés à l’intérieur du cerveau qui continuent d’exister après la mort. « Quand les gens meurent, leur âme retourne à l’univers, et elle ne meurt pas ».

Le débat perpétuel quant à savoir si l’âme est immortelle ou non représente une forme d’histoire sans fin qui a pendant de nombreux siècles occupée l’esprit des écrivains, scientifiques et philosophes de l’histoire universelle. Sa nature mystérieuse et immuable est fascinante car indéchiffrable même par la science moderne, mais il semblerait en ce moment-même, qu’un groupe de chercheurs a découvert de nouvelles réalités à ce sujet: l’âme ne meurt pas; Elle retourne à l’univers qui l’a créée.

Depuis 1996, Stuart Hameroff, un physicien américain et émérite au département d’anesthésiologie et de psychologie, et Sir Roger Penrose, physicien en mathématiques à l’Université d’Oxford, ont travaillé conjointement et élaboré une théorie quantique de la conscience dans laquelle ils affirment que l’âme est maintenue dans les microtubules des cellules du cerveau.

Leur théorie «provocatrice» affirme que l’âme humaine est contenue dans des cellules du cerveau au sein de structures internes cérébrales, celles-ci étant appelées « microtubules ».

Les deux chercheurs croient que le cerveau humain est en fait un «ordinateur biologique» et que la «conscience des êtres humains» est un programme géré par l’ordinateur quantique situé à l’intérieur du cerveau qui continue d’exister après la mort.

En outre, les deux scientifiques affirment que ce que les humains perçoivent ce qu’est la «conscience» comme étant en fait le résultat de «gravité quantique» des effets situés dans les soi-disant «microtubules». Ce processus est nommé par les deux scientifiques «Orchestrated Objective Reduction» (Orch- OU).

La théorie indique que lorsque les gens entrent dans une phase connue sous le nom de «mort clinique», les microtubules situés dans le cerveau perdent leur état quantique, mais maintiennent l’information contenue en eux. En d’autres termes – comme les experts l’expliquent, après la mort d’un individu, leur âme retourne à l’univers, et elle ne meurt pas ».

Tandis qu’il s’adressait à la chaine Science Channel dans le documentaire Wormhole, le Dr Hameroff a déclaré:

«Disons que quand le cœur cesse de battre, le sang cesse de couler; Les microtubules perdent leur état quantique. L’information quantique au sein des microtubules n’est pas détruite, elle ne peut pas être détruite, et elle se contente d’être répartie et de se dissiper dans l’univers en général. Si le patient est ressuscité, réanimé, cette information quantique peut retourner dans les microtubules et le patient dit «J’ai eu une expérience de mort imminente.» Si ils ne sont pas réanimés, et que le patient meurt, il est possible que cette information quantique puisse exister en dehors du corps physique, et cela peut-être indéfiniment, comme une âme.

Selon cette théorie, les âmes humaines ne sont pas mieux que des «interactions» de neurones dans notre cerveau et pourrait avoir été totalement créée depuis le commencement de cette création.

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

12 réponses à Scientifiques : « L’Âme ne périt pas, elle retourne à l’UNIVERS »

  1. nours77 dit :

    Dire des âneries pareille sans l ombre d une preuve… Il fallait oser.
    Après la mémoire de l eau, l âme quantique… Saviez vous que dans la physique quantique, il y a un phénomène que l on nomme l incertitude quantique et que cela ne peut s accorder avec cette théorie… Désoler mais a mon sens, non désolé. Mettre quantique après un mot ne le rend pas scientifique, il faut en appliquer tous les principes aussi…

    • Mr-Veille dit :

      Bonjour
      NON Je ne sais pas tout ça, mais vous, vous me paraissez bien informer.
      Qui êtes vous et où piochez vous toutes vos informations ? Et surtout comment m’avez vous trouvé ?
      Ce blog est hyper confidentiel, très peu de personnes sont au courant, il me sert de référentiel, tous les sujets quels qu’ils soient mais qui m’intriguent y sont correctement référencés pour me servir de base ou pas ultérieurement. (CATEGORIES, TAGS, mon 1er commentaire).
      En clair je n’approuve n’y ne reprouve, je classe…

    • salim dit :

      Vous avez un avis contraire c’est votre choix, cependant avez-vous une ou des preuves pour contredire ce que disent les autres et de plus ce sont des scientifiques.
      Sur quoi vous basez vous pour tenir ces propos. ?

    • Porter un jugement pareil sans aucun connaissance des protagonistes (Roger Penrose)n’est qu’une réaction épidermique sans valeur, sinon pour vous: de vous poser des questions sur vous-mêmes. Le physicien Alain Aspect (que vous ne connaissez surement pas) qui à prouvé expérimentalement la réalité de la non-localité en mécanique quantique dit à propos de la théorie de Penrose, que si un ordinateur quantique peut exister alors il ne voit pas pourquoi le cerveau humain ne pourrait pas en être un. voir: à 1H23 http://www.canal-u.tv/video/cerimes/des_objections_d_einstein_aux_photons_jumeaux_une_nouvelle_revolution_quantique.9128

  2. Carlos dit :

    Ce qui expliquerait les nombreuses NDE que l’on constate depuis que la médecine arrive à sauver des vies après l’arrêt cardiaque.
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/28/e-m-i-nde-de-louis-famoso-ou-vision-de-la-fin-des-temps/

  3. Richard K dit :

    Autrement dit, il serait intéressant pour les curieux d’aller voir du côté de ce que Carl Gustav Jung à décrit au sujet des archétypes de l’inconscient collectif. Une approche autrement plus élaborée que ce salmigondis de termes faisant toujours appel à une théorie quantique jamais clairement élaborée sur ce sujet.

  4. Tristan de Ferluc dit :

    Si les scientifiques commencent à dire que tout ne s’arrête pas avec la mort, alors ils sont sur la bonne piste. En revanche, il existe beaucoup trop d’éléments aujourd’hui pour continuer à croire que la conscience est localisée dans le cerveau, et a fortiori l’âme.

    Il existe clairement un monde spirituel dans lequel il y a beaucoup d’activité et auquel ont accès un certain nombre de personnes de notre monde physique (mediums, “expérienceurs” de mort imminente, …). Chacun de nous a une âme et cette âme, qui est notre dimension spirituelle, ne disparaît pas avec la mort du corps physique, notre dimension matérielle. Cela doit ouvrir sans aucun doute des perspectives nouvelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *