La Commission Européenne veut criminaliser l’utilisation de semences non enregistrées « Le Journal du Siècle

La Commission Européenne veut criminaliser l’utilisation de semences non enregistrées PAR LEJOURNALDUSIECLE LE 9 MAI 2013 • ( 72 ) Une nouvelle loi proposée par la Commission européenne veut rendre illégal le fait de faire pousser, de reproduire ou de vendre des semences de végétaux qui n’ont pas été testées, approuvées et acceptées par une nouvelle autorité, l’Agence européenne des variétés végétales. Les jardiniers qui cultivent leurs propres plantes à partir de graines non réglementées seront considérés comme des criminels en vertu de cette loi. Le projet de loi, qui a déjà été modifié à plusieurs reprises, est consultable ici. … Continue reading

Art. 35 – Union Européenne, l’escroquerie – 7 Août 2012 – renoVatioTv

Archives pour rappeler que nos gouvernants sont des escrocs et que l’article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen doit être appliqué… Cette première vidéo est sur le thème de l’Europe. Il n’est pas évident de ne pas évoquer les pays membres, la crise financière et la mondialisation quand on aborde le sujet de l’Union Européenne. Mais ces quelques minutes démontrent que les peupes européens sont victimes d’escroqueries… Source : http://www.youtube.com/watch?v=WTnvUY_-_g0&feature=player_embedded

Quand l’Europe sauve ses Banques, qui paye ? – 26 Février 2013 – renoVatioTv

50 milliards d’euros en Grèce, 70 milliards en Irlande, 40 milliards en Espagne : au sein de la zone euro, les États se sont vus contraint les uns après les autres – moyennant des sommes astronomiques – de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts pourris. Mais qui sont les bénéficiaires de telles opérations ? C’est en posant cette question très simple qu’Harald Schumann, essayiste en économie et brillant journaliste, sillonne l’Europe. Et obtient des réponses pour le moins sidérantes. Car ceux qui ont été « sauvés » ne se trouvent pas – comme on tend à … Continue reading

Marché transatlantique : la « théorie du complot » devient réalité

Par Adrien Abauzit Il y a encore un an de cela, le simple fait d’évoquer la mise en place d’un marché transatlantique valait à n’importe quel auteur les douces et grotesques accusations de complotisme. Et pour cause : tout ce qui est étranger à la vision du monde délivrée par les grands médias est l’objet d’accusation de complotisme. Officiellement, l’UE est faite pour faire contrepoids aux Etats-Unis. Il était donc malséant de constater, textes officiels à l’appui, que bien au contraire, la « construction européenne » aboutissait à la fusion de l’Europe et des Etats-Unis. Un projet qui vient de loin Si l’on … Continue reading